Julie lit au lit

5 mar 2018

Julie lit au lit

Correspondant-e: 

Julie Collin

Source: 

Le Soleil

CHRONIQUE / Julie Collin ne lit pas toujours au lit, elle y passerait ses journées. Elle lit, au bas mot, 2000 pages par semaine.

C’est là qu’elle a commencé à lire.

«Quand j’étais enfant, la lecture n’était pas quelque chose qui était valorisé chez moi. Je lisais le soir dans ma chambre, à la lumière d’un lampadaire.» Elle passait des heures dans son lit à lire.

Encore aujourd’hui, elle a toujours une pile de livres sur sa table de chevet.

Elle était bolée au primaire, ce qui ne l’a pas empêchée de décrocher à 16 ans pour aller voir ailleurs si elle était là. De toute façon, elle était déjà plus souvent ailleurs que sur les bancs d’école. «Il y avait deux catégories de profs, ceux qui voyaient mon potentiel même si je n’étais pas à mon affaire et les autres qui me disaient que je ne ferais jamais rien de ma vie. Carré comme ça.»

Les premiers ont eu raison.

[...]

Lire la suite

Courriel contact: